Rétrospective – 120 ans du métro parisien

Ce dimanche 19 juillet 2020, le métro parisien fête ses 120 ans. La ligne 1 était inaugurée le 19 juillet 1900. Une ligne reliant la Porte Maillot à la Porte de Vincennes, dont les travaux sont dirigés par Fulgence Bienvenüe (une station porte aujourd’hui son nom, au croisement des lignes 4, 6, 12 et 13). Une ligne droite, mais traversant le centre de Paris via un métro plutôt rudimentaire comparé à celui que nous empruntons quotidiennement aujourd’hui, tout en bénéficiant d’un confort avant-gardiste pour ce début du XX è siècle.

Ce premier tronçon de la ligne 1 du métro sera construit en 17 mois. Un exploit technique pour l’époque. Même si, Londres avait déjà son métro depuis 1863. Le succès sera immédiatement au rendez-vous avec 17 millions de voyageurs transportés en moins de six mois de fonctionnement.


Paris - Construction du métro parisien le 6 mars 1900. Crédit photo : Collection RATP.

CE TIRAGE MONOCHROME MONTE SUR CARTON FAIT PARTIE DU FONDS 11S DONATION ALHERITIERE, DES ARCHIVES HISTORIQUES DE LA RATP. CE FONDS RASSEMBLE 66 PHOTOGRAPHIES COMMANDEES PRINCIPALEMENT PAR LA VILLE DE PARIS LORS DE LA CONSTRUCTION DU METROPOLITAIN ENTRE 1899 ET 1906, NOTAMMENT DE LA LIGNE 1, 2 SUD, 5 ET 4.
Chantier du métro parisien en 1900 – Collection RATP – Union Photographique Française

Station Hôtel de Ville – 1er juillet 1900

Le Métro parisien fut dès sa mise en service, un succès fulgurant

Trente sept ans après la mise en service du métro Londonien (1863), quatre années après celui de Budapest (1896), c’est au tour de la ville de Paris qui vient à inaugurer son réseau ferré souterrain, le 19 juillet 1900. Un tracé reliant l’est et l’ouest de la Capitale, de la Porte Maillot, à la Porte de Vincennes. Un défi technique sans précédent, à une époque où le réseau de transport de surface était saturé (calèches, tramway…).

Un chantier pharaonique

Dès les premiers coups de pioche, les travaux du métro vont éventrer les rues de Paris. Le métropolitain parisien est construit dans sa plus grande partie en zone souterraine, les sections en viaduc ne seront réalisées que dans les cas particuliers imposés par les spécificités de la topographie locale (franchissement de la Seine, du canal Saint Martin, des voies de lignes de chemin de fer (Gare du Nord – Gare de l’Est avec la ligne 2…).

Le premier métro, conçu en bois, était entièrement conçu pour la traction électrique. Rapide et confortable pour l’époque, il déservait des stations agrémentées et décorées de carreaux blancs biseautés, entièrement éclairées par des lampes à filament.

Dès sa mise en service, la ligne 1 – ” Porte Maillot – Porte de Vincennes” – rencontre l’engouement des Parisiens. Entre juillet et décembre 1900, ce sont près de 17 millions de voyageurs qui sont transportés sur cette première ligne du chemin de fer Métropolitain de Paris.

Plan du Métropolitain Parisien en 1900 – Editions Cartes Taride – RATP

Un chantier supervisé pendant 35 ans par l’ingénieur Fulgence Bienvenüe

Devant cet intérêt général, il est décidé de poursuivre l’aventure du métro parisien, sous la direction de l’ingénieur Fulgence Bienvenüe, qui présidera pendant 35 ans les chantiers du métro Parisien.

En 1932, âgé de 80 ans, Bienvenüe fait valoir ses droits à la retraite, laissant derrière lui un réseau de douze lignes et près de 130 km, dont près de 115 km construits sous sa direction. Il meurt à Paris le 3 août 1936, à l’âge de 84 ans. 

Wikipedia
L'ingénieur du métro parisien Fulgence Bienvenüe (1852-1936). Crédit photo : RATP
L’ingénieur Fulgence Bienvenüe (1852-1936)

1949, la RATP voit le jour

A la veille de la Seconde Guerre Mondiale (1939 – 1945), la majeur partie du réseau intra-muros du métro parisien est achevée. En 1949, un an après sa création, la RAPT hérite d’un réseau ferroviaire de 166,2 km, constitué de 14 lignes desservant 270 stations.

120 ans plus tard, ce sont 14 lignes qui traversent Paris de toutes parts, auxquelles viendront s’ajouter dans les prochaines années… quatre nouvelles lignes liées au Grand Paris Express. 200 km de nouvelles lignes entièrement automatisées, et 68 gares. Un chantier tout aussi titanesque, que celui des premières lignes en 1900. Un défi humain et indusriel bénéficiant des technologies actuelles. Je vous en reparle prochainement.

Si, l’histoire du métro parisien, et plus généralement du patrimoine roulant de la RATP, vous passionne ? Il est possible de visiter un musée dédié à l’histoire de la régie dans l’ancienne gare de triage “Villeneuve Triage”.

Héritière des compagnies de transport du début du siècle, la RATP, créée en 1949, a derrière elle plus de 100 ans d’histoire. L’intégralité de sa collection de matériels roulants, utilisés en Ile-de-France depuis le début des transports publics, est conservée dans une ancienne gare de triage, typique du début du XXe siècle. 

Explore Paris

Les visites se font sur réservation via le site Explore Paris. (Le planning des visites est actuellement suspendu – juillet 2020 – en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19).

Vidéo Les prémices de la RATP de 1900 à nos jours – TV Val-de-Marne

On se retrouve à la rentrée pour une visite des lieux, tout en espérant que le contexte me permettra cette possibilité de visite… que j’avais constamment reportée. Erreur de ma part, de remettre à plus tard, ce qui aurait pu être fait depuis bien longtemps. Pour l’heure, joyeux anniversaire à notre métro parisien, qui se métamorphose. Bien que la ligne 8 (Balard – Créteil) bénéficie toujours du même matériel roulant, depuis que je l’emprunte régulièrement (on remonte à la fin des années 80 lorsque j’allais au collège). Il devrait être remplacé d’ici la fin de cette décennie. Patience et rdv en 2029.


Article étiqueté avec , ,

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.