Paris insolite : A la reconquête des stations fantômes du métro

Peut-être ne le saviez-vous pas ? Mais le métro Parisien, dispose de stations dites “fantômes”. Des stations désaffectées, ou même n’ayant jamais été en service.

Les stations fantômes du métro, correspondent à des stations ayant été fermées au public. Cela pour des raisons commerciales, (rentabilité nulle, trop proches les unes des autres, ou même n’étant pas traversées par une ligne de métro – projet abandonné). Nous dénombrons à ce jour 16 stations inutilisées. Sans doute, tout comme moi, les apercevez-vous en prenant le métro ? Bien que plongées dans l’obscurité des tunnels. Il est possible d’en discerner leurs quais…

La station Croix-Rouge transformée en plage par Guy-Antoine Bonhomme. © RATP / Gilbert GAILLARD
La station Croix-Rouge transformée en plage par Guy-Antoine Bonhomme. © RATP / Gilbert GAILLARD.

Ces stations fantômes, servent néanmoins pour certaines. Comme pour le tournage de films ou publicités. Une autre étant gérée par une association caritative, est devenue un lieu d’hébergement pour les sans-logis. Dans d’autres cas, elles sont “recyclées” en centres de formation vers le personnel de la RATP.

 Pour les autres, c’est un profond sommeil durant depuis la seconde guerre mondiale.

Aujourd’hui Paris est à l’étroit, impossible de repousser les limites de la Capitale, bien que le Projet du Grand Paris soit en marche. Il n’empêche que le Paris historique restera limité à ses 20 arrondissements.  Un projet audacieux, consistant à conquérir et à aménager ses stations fantômes pour les rendre aux Parisiens, a été imaginé par deux architectes.

Des projets audacieux

Manal Rachdi, jeune architecte parisien, associé à  Nicolas Laisné, architecte urbaniste,  ont imaginé plusieurs projets, à découvrir* ci-dessous, pour réveiller ces stations.

Des projets, qui bien entendus ne sont pour l’heure que des perspectives, des ébauches, mais dans un futur proche,  il est plus que probable, que ces desseins, devraient prendre vie d’une façon ou d’une autre.

D’ailleurs, la candidate à la Mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, s’est engagée si, elle venait à être élue, d’inviter les Parisiens à s’exprimer à ce sujet. A réfléchir à un avenir de ces lieux. Un débat démocratique ou l’avis de chacun pourrait compter, cela afin de dessiner, concevoir le Paris de demain.

Futuriste ou pas ? je vous propose de découvrir les croquis de nos deux architectes.

Piscine, restaurant, salle de spectacle, ces visuels sont des premières esquisses. Il ne sont que des exemples du champ des possibles pour magnifier ces lieux exceptionnels.

esquisses des stations fantômes de demain - Crédits photos : Oxo architectes + Laisné Architecte

esquisses des stations fantômes de demain - Crédits photos : Oxo architectes + Laisné Architecte

esquisses des stations fantômes de demain - Crédits photos : Oxo architectes + Laisné Architecte

esquisses des stations fantômes de demain - Crédits photos : Oxo architectes + Laisné Architecte

esquisses des stations fantômes de demain - Crédits photos : Oxo architectes + Laisné Architecte

esquisses des stations fantômes de demain - Crédits photos : Oxo architectes + Laisné Architecte

Certains rétorqueront, comment concevoir une piscine ou une salle de spectacle, entre deux stations ?

Sur l’ensemble des 16 stations fantômes, certaines ne sont pas desservies par une ligne. Aucun métro n’y circulant ou traversant.

Il est tout à fait envisageable de métamorphoser ces endroits. Mais, il s’agit surtout de démontrer que tout est possible, l’insolite pouvant devenir réalité. La reconquête de lieux oubliés est une possibilité à étudier. Tout autant, que l’on peut (enfin!) envisager de reprendre possession de la petite ceinture, qui est depuis trop longtemps en friche, à l’abandon. Un espace cette fois-ci en extérieur à se réapproprier. Etonnant, que les verts qui font parti de la majorité élue à la Mairie de Paris, ne se soient pas saisis du sujet ? Quoi qu’ils n’ont de vert, que la couleur sur l’étiquette…

Ainsi, donnons une nouvelle vie à ces lieux oubliés, méconnus et projetons-nous dans un futur, qui sera demain notre présent…

*Crédits photos : Oxo architectes + Laisné Architecte. Avec l’aimable autorisation de l’équipe de campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet.

Article étiqueté avec , , ,

Commentaires

  1. Geny║MarronChantilly

    Je ne savais pas qu’il y avait autant de stations fantômes! D’ailleurs, je pense n’en avoir jamais aperçu, dans le noir profond des souterrains du métro. Tu peux en voir en prenant quelle ligne et vers où?

    Sinon bluffant les projets. En espérant que certains se concrétisent!

    • Romain-Paris

      Hello,

      Tu peux retrouver sur wikipedia l’ensemble des stations “fantômes” :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Stations_fant%C3%B4mes_du_m%C3%A9tro_de_Paris

      Exemples :

      Champ de Mars est une station abandonnée de la ligne 8 du métro de Paris, entre les stations La Motte-Picquet – Grenelle et École Militaire. Elle est située dans le 7e arrondissement de Paris, au sud-est du jardin public du Champ-de-Mars.

      Saint-Martin est une ancienne station du métro de Paris, sur les lignes 8 et 9 entre les stations Strasbourg – Saint-Denis et République. Elle est située à la limite des 3e et 10e arrondissements de Paris.

      Croix-Rouge : Elle est située dans le 6e arrondissement de Paris, entre les stations Sèvres – Babylone et Mabillon.

      Arsenal est une station abandonnée du métro de Paris, située sur la ligne 5 entre les stations Bastille et Quai de la Rapée, dans le 4e arrondissement de Paris.

      Etc…

      A toi d’ouvrir l’oeil lorsque tu passes en metro entre les stations mentionnées. Perso, Arsenal c’est celle dont je fais référence (sans la citer) dans l’article ;-)

  2. Isabelle de Guinzan

    J’avais lu que c’était en effet un souhait de NKM en tant que candidate à la mairie de Paris, mais je n’avais jamais vu de visuel montrant ce que cela pourrait donner. ça en devient d’autant plus tentant ! Comme tu dis, on ne peut pas repousser les frontières et tous les espaces sont bons à exploiter ! Surtout que ça pourrait vraiment devenir quelque chose de très sympa :) Bref, je vote pour !

    • Romain-Paris

      Tu peux retrouver l’ensemble du projet sur son site (le lien est dans l’article).
      J’aime les personnes aux idées novatrices, d’ailleurs sa rivale (que je n’aime pas), à chercher à surenchérir en proposant de faire du Lac Daumesnil (bois de Vincennes), une piscine (pour partie).
      Là, le projet relève vraiment de l’utopie (Faisabilité, contexte sur l’environnement, les risques pour les baigneurs dans un espace de ce genre, et propreté des eaux), comme si on me disait faire une piscine dans la Seine.
      NKM a de meilleures idées ;-)

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.