Festival off Avignon 2021 : “Mauvaise petite fille blonde”

Au départ, il y a un texte fort de l’auteur prolifique Pierre Notte, puis un livre “Mauvaise petite fille blonde” – Editions l’Avant-Scène Théâtre. Ensuite, il y a l’interprétation magistrale dans “Mauvraise petite fille blonde” par le comédien Antonio Interlandi. 

Une enfant sage, qui va devenir une mauvaise petite fille blonde

Le texte de Pierre Notte raconte l’histoire d’une petite fille de moins de dix ans. Une enfant sage, qui après un incident involontaire, (elle shoote dans la coupelle d’une mendiante), va aux yeux des autres devenir une méchante petite fille. 

Peu à peu, cette petite fille se noie dans la culpabilité où on la plonge dans une situation d’injustice. Ce qui va l’amener à se morfondre dans sa honte. 

Le comédien incarne à merveille cette petite fille. Très rapidement, nous oublions que c’est un homme. A ce sujet, quelle idée ingénieuse de faire jouer cette petite fille par un homme justement.

Antonio Interlandi entre sur une scène complètement dépouillée, en étant vêtu simplement d’un tutu rose et de converses rouges. Par travers un travail corporel remarquable, le comédien incarne avec grâce, sensibilité et justesse cette petite fille.


Antonio Interlandi sur scène, “Mauvaise petite fille blonde”. Crédit photo : Jean-Bapstiste Loiseau

Performance atypique 

Il s’agit d’une réelle prouesse de comédien. Le spectateur peut aisément fermer les yeux. Immédiatement, il est plongé dans l’univers de cette petite fille qu’il écoute avec intérêt. Antonio Interlandi réalise un véritable travail sur la voix et sur le corps, avec une telle générosité et humilité, qu’il met parfaitement en valeur le texte de Pierre Notte. 

Une heure de performance atypique, précise et tellement authentique est donnée encore pour quelques représentations au théâtre de l’Atypik en cette fin du Festival off Avignon.

Représentation à 18h30, jusqu’au 31 juillet 2021. Infos et réservations Atypik Théâtre.

A Paris, au théâtre de la Flèche à partir de septembre

Fort d’un succès amplement mérité, le solo d’Antonio Interlandi se rejouera à Paris au Théâtre de La Flèche. Reprise à compter du 8 octobre prochain, tous les vendredis jusqu’en décembre. 

Cette création du texte militant de Pierre Notte et de l’interprétation précise et hyperréaliste (mouvements, gestuelle , mimiques, voix et énergie, le tout parfaitement maîtrisés) est à ne manquer sous aucun prétexte. 


Mauvaise petite fille blonde, Avignon 2021 et au Théâtre de la Flèche à Paris en septembre

.

Article étiqueté avec , , ,

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.