Livre : L’Âme Tatouée – Une leçon d’espoir d’hier à aujourd’hui !

A 14 ans , ils ont brisé ma vie…

« J’ai tout perdu sauf mon accent », aime à dire Raluca Nathan. L’accent de Bucarest (Roumanie), où est née cette fille d’artistes et L'âme tatouée [Poche]d’intellectuels. C’était avant que la Gestapo ne traque sa famille, puis que les communistes ne transforment la Roumanie en ce « pays où le rire est interdit, sauf s’il est marxiste ».

Malgré la fain, l’angoisse, la solitude, Raluca aime rire, jouer et aimer. Violée à 14 ans, mariée à 16, elle doit, pour monter sur les planches, faire oublier ses origines bourgeoises, au prix d’une année de travail en usine et de séances répétées de lavage de cerveau. A ce prix, seulement, elle pourra jouer dans Mère Courage au théâtre d’Etat. Quand elle ne doit pas subir les tortures de la Securitate ou déjouer les tentatives d’empoisonnement de ses rivales, membres du parti…

Parviendra-t-elle à fuit pour la France, le pays dont elle rêve ? Un pays où, peut-être, l’amour et la fortune l’attendent. Un récit vrai ou l’humour nargue la détresse, un livre qui est aussi une leçon d’espoir.

Avis après lecture :

Paru au format livre de poche depuis le 6 novembre, j’ai pu lire ces derniers jours ce roman retraçant une histoire dans l’histoire.

La vie d’une enfant devenue adulte trop vite à cause de la seconde guerre mondiale. Puis celle d’une jeune femme évoluant dans une Europe qui est divisée en deux. Europe de l’Ouest et  Europe de l’Est.

Le récit découle de souvenirs qui ont été consignés par Raluca, dans son journal intime.

Journal, qu’elle va retrouver bien des années plus tard. Un peu comme Anne Frank, nous sommes invités à feuilleter ce cahier, mais à le vivre avec Raluca qui contrairement à l’enfant d’Amsterdam est toujours là aujourd’hui, afin de faire renaître, de partager « ses » pages, ses souvenirs…

La Roumanie d’avant guerre, était un pays plaisant. Raluca et ses parents évoluaient dans un milieu bourgeois. La fin de la guerre sera  un tournant, tout aussi dramatique que les six années qui viennent de s’écouler,pour des millions d’hommes et de femmes. Au lendemain de l’armistice, l’Europe de l’est va passer sous la dictature de l’ex URSS.

La Roumanie, va basculer dans l’univers communiste d’alors. Ne refaisons pas l’histoire, nous connaissons tous cette période sombre de notre passé.

Endoctrinement, répressions, privations, humiliations, la faim, les souffrances… Sont les mots qui me viennent pour définir le calvaire, le drame que subiront des millions d’hommes et de femmes. Dont Raluca est le témoin parmi tant et tant d’autres.

Malgré cette horreur quotidienne, Raluca nous fait sourire dans son récit. La solidarité existe, l’espoir surtout ! Une formidable leçon de vie, pouvant être prise en exemple, par tous les râleurs de notre société actuelle.

Nous partageons ses joies, ses peines. L’amour tout comme les violences. Sa force de vivre, ses convictions, le profond respect envers sa mère. Raluca grandit vite, trop vite pour une enfant, une ado… Elle comprend, refuse de se taire. Ses espoirs, et elle le sait depuis longtemps, la conduiront vers la France. Cette France dont la Roumanie était comparée avant la guerre. Des similitudes culturelles, qui font qu’un lien particulier existe entre nos deux pays.

Un roman se lisant simplement, le ton est alerte. L’ouvrage captivant, une histoire dans l’histoire de l’humanité. A méditer !

L’auteur :

Née en 1936 en Roumanie dans une famille d’artistes et d’intellectuels, Raluca Sterian-Nathan, s’est illustrée au théâtre dans des oeuvres de Brecht (Mère Courage) ou d’Isben (Peer Gynt). Elle a été actrice, puis productrice de films de télévisions tel Guillaume le Conquérant diffusé sur FRANCE 3 (FR3 en 1982). Elle vit aujourd’hui à Paris. Préface de Samuel Pisar, avocat international et auteur de nombreux livres dont Le Sang de l’Espoir.

L’Âme Tatouée  de Raluca Stérian – Nathan

En librairie depuis le 6 novembre – 7€65

Editions Archi Poche

Raluca Sterian-Nathan sera présente afin de dédicacer son livre sur les salons :

Salon du livre du de la Mairie XVI arrondissement de Paris – 23 novembre

Salon du livre du XVII ème Paris – 8 décembre

Article étiqueté avec , , ,

Commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.