Cinéma : White Bird – 10 x 2 places à gagner – #WhiteBirdLeFilm

White Bird Le nouveau film de Gregg Araki (Kaboom, Mysterious Skin, The Doom Generation), en sélection officielle au Festival de Sundance 2014 et en compétition officielle au Festival de Deauville 2014 est à l’affiche depuis ce mercredi 15 octobre dans les salles de cinéma.

Kat Connors à 17 ans lorsque sa mère disparaît sans laisser de trace. Alors qu’elle découvre au même moment sa sexualité, Kat semble à peine troublée par cette absence et ne paraît pas en vouloir à son père, un homme effacé. Mais peu à peu; ses nuit peuplées de rêves vont l’affecter profondément et l’amener à s’interroger sur elle-même et sur les raisons véritables de la disparition de sa mère

Fatma qui assistait à l’avant première Parisienne pour le blog, nous livre son avis sur White Bird :

White Bird est un drame familial. Décrivant l’histoire d’une adolescente, Kat Connors 17 ans, qui perd sa mère tragiquement. Elle vit sa fin d’adolescence et découvre petit à petit sa vie de jeune femme entre questionnement, relations tendues avec sa mère et petit copains.


Whithe Birde Affiche du filmPendant ce passage, Kat ne semble pas vraiment troublée par la disparition de sa Mère. De visite en visite chez sa psychologue, elle essaie de faire une thérapie. Son Père, un homme plutôt effacé, montre peu de sentiments vis à vis de cette disparition. Malgré tout cela, une enquête auprès de la police est ouverte, mais en vain, elle reste introuvable… Pendant ce temps, Kat fait des rêves étranges. Elle rêve de sa mère dans le froid, nue, et qui l’appelle. Ceux-ci vont lui faire prendre conscience, et l’amener à se poser des questions sur les vraies raison de la disparition de cette dernière ?


Elle adore retrouver du réconfort grâce à ses deux amies, avec qui elle partage presque tous ses secrets. Kat ne le montre pas vraiment, mais en fait elle est complètement traumatisé par la disparition de sa mère, et surtout de ne pas savoir les circonstances dans les quelles cette dernière les a quitter.


Le film se déroule durant les années 80 au début 90, et le réalisateur Gregg ARAKI a voulu à travers ce film, nous présenter cette famille à qui tout devait réussir, une petite famille, une belle maison, un travail, une belle femme de maison, le rêve américain, comme beaucoup le conçoit.
Mais ce beau tableau ne va pas durer, entre crises de nerf, incompréhension, le couple bat de l’aile, et Kat dans tout cela n’y peut pas grand chose, en ne cherchant pas  de solutions, cela ne la concerne pas d’après elle…

On retrouve dans le casting une Eva Green surprenante, loin des rôles dans lesquels nous n’avions pas pour habitude de la voir, et j’avoue qu’elle interprète à la perfection son personnage, très glaçant surtout au travers de son regard, ainsi que par ses mimiques qui en disaient long sur son état d’esprit.

WHITE Bird

L’histoire de Kat a bien évidemment un dénouement… Cette fin soulagera en grande partie Kat qui pourra à prendre un nouveau départ dans la vie, maintenant qu’elle a trouvé les réponses à ses questions.

Fatma en mode selfie avec Gregg ArakiEn cette occasion, j’ai eu la chance de rencontrer en personne le réalisateur Américain Gregg Araki, qui a été très sympathique, il s’est prêté au jeu des questions réponses et a joué le jeu en nous proposant un entretien personnalisé.
Gregg Araki est une personne très souriante, d’une grande simplicité, ouvert d’esprit. Un homme qui m’a donné son point de vue sur le film, sur le casting. Sans nous cacher, qu’il a particulièrement apprécie le jeu de notre Eva Green.

Un film que j’ai sincèrement apprécié, et pour conclure un petit selfie que je tenais à partager sur le blog de romainparis avec vous.

 WHITE BIRD un film de Gregg Araki

Avec : Shailene Woodley, Eva Green, Christopher Meloni, Shilod Fernandez & Gabourez Sidibe.

Facebook : White Bird Le  Film

 

C’est cadeau – concours – 10 x 2 places de cinéma à gagner

Pour la sortie du film White Bird, je vous propose de gagner 2 x 10 invitations afin d’assister à la séance de votre choix diffusant le film (France).

Pour cela, vous me déposez tout simplement un commentaire ci-dessous.

Une chance supplémentaire sera attribuée aux personnes qui partageront sur leurs réseaux sociaux le lien vers cet article (merci d’indiquer le lien de partage, mode public), vous pouvez également rejoindre le compte twitter romainparis ici.

Fin des participations le 22 octobre minuit. Concours réservé à la France métropolitaine, une seule participation par IP/Foyer. Les gagnants seront contactés par courriel et annoncés en EDIT de cet article.

EDIT 23/10

Les 10 personnes remportant x 2 places pour White Bird sont :

  1. Sandrine de Montmartre
  2. Leslie C
  3. Dominique (commentaire du 21 oct à 08h02)
  4. Jean-Claude Pascal
  5. Amandine S
  6. DoalDoal
  7. Serres Carole
  8. MatthewB
  9. Elodie (22 octobre 2014 à 21:35)
  10. Dominique C (commentaire du 17 oct à 13h43)

Félicitations à vous ! Un mail va suivre, merci d’y répondre rapidement.

 

Bonus !

Terminons avec une touche musicale, puisque Greg Araki a réalisé une playlist musicale pour le film. Une manière de compléter l’univers très eighties du film… N’hésitez pas à m’indiquer votre morceau préféré dans votre commentaire.

Article étiqueté avec , ,

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.