Chaplin 1939, un portrait différent du célébre Charlot

Le metteur en scène Cliff Paillé, propose d’entrer dans l’intimité de celui qui a créé au début du 20ème siècle, le célèbre personnage de Charlot à l’apogée du cinéma muet.

Chaplin 1939, à la rencontre de l’homme… Charlie Chaplin

Alors que Hitler arrive au pouvoir et s’apprête à réaliser l’innommable; Chaplin a une nouvelle idée en tête : se payer sa tête, mécontent que ce fou lui ai piqué sa moustache. On assiste à la naissance du “Dictateur”.

Chaplin 1939 au Lucernaire Paris. Crédit photo Laurent Sabathé

Avec des comédiens excellents, entre humour et émotion, nous entrons aisément dans l’univers de Chaplin à un carrefour de sa carrière, alors que le cinéma parlant et la couleur s’installent.

“Chaplin, 1939” est un spectacle de grande qualité, intelligent et abordant le personnage de Charlie Chaplin sous un angle plus intime. Un spectacle pour les plus jeunes aussi grâce notamment aux facéties et au jeu très physique du comédien incarnant Charlie Chaplin.

Chaplin, joué avec brio par Romain Arnaud-Kneisky qui prend du plaisir à camper ce personnage haut en couleurs, accompagné par deux partenaires qui ne déméritent pas non plus. Une belle et surprenante révélation en la personne de Swan Starosta interprétant la femme de Chaplin. Ainsi, que le très juste Alexandre Cattez en Sidney, le frère de Chaplin.


Teaser CHAPLIN, 1939. Paris, Théâtre du Lucernaire à compter du 25 août 2021

Un merveilleux “Chaplin” sans concession, ni parti pris

Écrit et mis en scène par Cliff Paillé. Lui-même comédien, il a un très grand respect pour ses comédiens et cela se ressent. Une véritable bienveillance émane de cette troupe. 

En créant la compagnie Hé!Psst!, Cliff Paillé souhaite au travers et par l’écriture de ses pièces, mêler l’humour et les questions de société, se questionner.

Un questionnement qui interpelle et invite le spectateur à s’interroger également, sans pour autant apporter de réponses. Il réussit avec dextérité à mêler émotion, rire et regard sur le monde. 

Pour la finesse de la mise en scène, pour l’intelligence du sujet, pour le jeu irréprochable des comédiens, “Chaplin, 1939” est une pièce à voir absolument en cette rentrée parisienne. Après avoir triomphée au Festival Phoenix à Paris en juin, ainsi qu’au Festival d’Avignon en juillet et après une tournée d’été. Chaplin 1939 prend l’affiche de nouveau à Paris dans le chaleureux théâtre du Lucernaire du 25 août au 10 octobre 2021.



Article étiqueté avec , ,

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.