Blogosphère : La Minute de Bonheur

Toutes les semaines, sur le blog de ma chère et tendre Karine (Maman Geekette), se déroule un évènement. Repris par nombre de personnes. Un instant de partage, mais vers une chose simple, des petits rien qui font:

La minute de bonheur !

Le bonheur ? Vaste sujet, ayant à chacun son interprétation. Me concernant, le bonheur peut se manifester sous diverses formes, façons, et à tous les moments.

Mon plus grand bonheur, sans doute, le savez-vous déjà ? Il fut durant un peu plus de 8 ans. Huit années avec mon Volney. Plus d’un an qu’il nous a quitté aujourd’hui. Je ne peux toujours me résoudre à sa disparition. Je ne reviendrai pas sur les faits, cela ne servirait à pas grand chose, même à rien, sauf à remuer le couteau dans la plaie.

Une photo, dont je n’ai souvenirs d’avoir partagé ici ou sur facebook, de Volney qui squattait le panier de sa “copine” Abbye (le staff de mon père) :

Volney squateur de panier ©romainparis

Mais toutes ces années de bonheur, alors même que ma vie s’était effondrée complètement, je n’oublierai pas, jamais. Je sais que là où il est, qu’il veille sur moi. Il a rejoint ceux qui sont partis toujours trop tôt.

Aujourd’hui, concrètement mon bonheur je le trouve tous les jours, à tous les instants en Harry. Autant avec ses pitreries incessantes, que par sa douceur qu’il sait m’apporter.

Ne vous détrompez pas, ce doux regard en cache un autre plus intrépide qu’il n’y parait…

Harry Cavalier King Charles ©Romainparis

J’ai toujours été attaché à mes chiens, et cela depuis mon plus jeune âge. On peut l’expliquer par ma douceur de vivre, ce côté un peu solitaire que j’apprécie. Mon détachement aux futilités de la vie. Pour moi, mes animaux ont toujours été comme des membres à part entière de ma famille.

Oui, je sais, que cela pourra faire glousser certaines personnes, mais bon si tu me connais un minimum, tu sais que je m’en fou…

Ainsi, cette minute de bonheur, elle va vers Harry, 1 an et demi aujourd’hui. D’ailleurs là, il est affalé dans son coussin et ca ronfle. Ce qui me fait dire, qu’il est grand temps d’aller dormir, surtout que ce dimanche matin, c’est le marché. Faut aller à la rencontre des habitants, électeurs. Oui, nous sommes à quelques semaines des élections municipales. Alors, le candidat que je suis, doit redoubler d’efforts !

Go et bon dimanche !

©Photos Romainparis – Toute reproduction interdite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article étiqueté avec , , , ,

Commentaires

  1. mnocena

    Je me souviens en effet de cette triste date, cela m’avait frappée car Noël es une période si joyeuse et toi tu avais perdu ce petit bout de chien, j avais eu énormément de peine pour toi. Nos compagnons sont si chers à nos cœurs et nous avions nous même eu la douleur de devoir faire “partir” notre labrador en aout…..
    ce sont des choses que l’on n’oublie jamais…

    • Romain-Paris

      Merci pour tes mots… Effectivement, on oublie jamais les êtres aimés… Animaux comme humains ;-)
      Ils sont avec à nous à jamais dans nos coeurs, nos pensées et un jour, nous nous les retrouverons tous, un jour…

  2. Beatrice Labbe

    Comme je te comprends Romain ! Moi aussi, j’adore les animaux ! J’ai une minette et effectivement, les chats sont moins attachés à nous que les chiens ! Ma sœur a un Coton et il ne la lâche pas d’une semelle ! Les chats sont plus indépendants ! Je suis comme toi, j’estime qu’un animal de compagnie fait parti intégrante de la famille !

    • Romain-Paris

      Ce sont deux sortes d’animaux avec leurs attaches propres à eux. Surement que des personnes vivent une relation toute aussi intense avec leurs chats…
      Donc, après à chacun son ressenti, mais me concernant ce sont mes toutous… Volney a eu et a une dimension vraiment à part…

  3. Valérie WonderMômes

    Merci pour ces beaux instants que tu partages avec nous, ces moments partagés avec ton chien Harry et la douleur du départ de Volney. J’ai vécu deux départs, celui du compagnon de mon enfant, il avait 13 ans (j’en avais 12) et celui de ma campagne d’adolescence (morte à l’âge de 10 ans)…depuis presque 16 ans, c’est une demoiselle yorkshire qui me tient compagnie…Je redoute, plus que son départ, la peine que risque de ressentir mes enfants quand elle partira…

    • Romain-Paris

      Valérie,

      Je comprends parfaitement tes peines d’hier, tes appréhensions de demain.
      J’imaginais souvent le pire (le moment fatidique pour Volney).
      Il est arrivé un matin veille de Noël, ile st parti le matin de Noël. Je ne m’y attendais pas (un autre chien lui a sauté dessus, il a fait un arrêt cardiaque).
      Donc, profites de tous les instants avec ta demoiselle Yorkshire. Aimes là, comme jamais, encore plus.
      Sois là pour elle, comme elle est présente pour toi, pour vous.
      Pour les enfants, hélas c’est toujours un passage difficile, la disparition d’un compagnon. Surtout lorsqu’ils ont grandit avec, qu’ils sont nés après l’arrivée du dit compagnon.
      En même temps, c’est une aide aux étapes de la vie. La confrontation à la disparition. On accepte, on se réfugie dans des croyances, mais on apprend jeune, à accepter (devoir) la mort d’un proche. Un apprentissage (désolé pour le mot), auquel nous sommes tous confrontés, malheureusement…
      Mais pour l’heure, comme je te le disais plus haut, profitez tout plein de ce bonheur partagé ;-)

  4. soso nailbeauty

    oh oui romain comme je te comprend si tu savais je revis un peu mon histoire a travers toi pas les memes circonstances mais beaucoup de souvenirs

    • Romain-Paris

      Nous avons tous beaucoup de souvenirs, et quelles que soient nos histoires, tant que nous aimions et
      aimons nos compagnons, nous ne les oublierons jamais. Tout autant qu’aux ne nous oublient pas.
      La fidélité étant leur maître-mot ;-)

      • lanbois annie "Annie LS"

        Ce sont toujours des moments magnifiques que de donner de l’amour et d’en
        recevoir parce que ces boules de poils nous le rendent bien ! j’ai perdu des animaux, crise cardiaque ( âge15 ans!), cancer (10 ans)… j’ai eu jusqu’à 4 chiens ensemble . Tous choyés, aimés et intégré à la famille ; Un animal ne doit pas être pris à la légère, c’est un emploi à plein temps . Aujourd’hui j’ai une petite chienne (Jack Russel) de 3 ans que j’adore par dessus tout ! Bonne continuation avec Volney et petit clin d’œil pour Harry;

  5. La Ménagère Trentenaire

    Ahhh, ces toutous, quel bonheur en effet ! Les années passées avec ma chienne étaient extra, c’était un vrai pitre quand elle s’y mettait.
    Les chats, c’est quand même pas pareil, il n’y a pas cette même proximité.

    • Romain-Paris

      Les chats ne sont pas ma passion. Je les aime bien, j’en ai eu dans ma jeunesse, mais le HIC, était que j’étais (et probablement encore aujourd’hui) allergique. Puis, mes toutous je peux les emmener partout, ce n’est pas du tout la même “relation”, mais après à chacun ses préférences ou les impératifs faisant que…

  6. MamselleCat

    Je me rappelle quand tu as perdu ton chien, mais je ne pensais pas que ça faisait déjà 1an :(
    Je suis pareille que toi avec mes chats, je comprends donc ta douleur et ton ressenti.
    C’est nos bêtes et on y tient, ils comptent comme un membre de la famille!
    Bon dimanche

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.