Gels douches, veulent-ils nous faire la peau ?

Voici quelques semaines, France 5 diffusait un reportage consacré aux gels douches. Nombre d’entre nous découvrions l’envers de ce que peut contenir cet élément à part entière de notre vie, de notre quotidien et de nos salles de bain. Le titre de ce billet, résumant ma pensée… A savoir, si certains gels douches ne veulent pas tout simplement nous faire la peau ?

Effarant,

Bien que nous nous doutions quelque peu du contenu de nombre de ces produits. La chimie étant le coeur des composants, laissant le naturel au stade d’un pourcentage insignifiant.

Parfums de synthèse, conservateurs, des colorants, agents de texture… issus de matières animales (gélatine de porc), huile végétale (palme)…

De quoi très sincèrement éprouvé un réel dégoût, que celui… de se laver !

Reportage: Gel Douche – Peaux sensibles s’abstenir (France 5)

Retenons que les principaux fabricants mondiaux de gels douches, sont des industriels qui pour la plupart sont spécialisés dans les produits ménagers! Des  pros de la lessive, des détergents, des produits vaisselles et finalement n’hésitant pas à reprendre ces formulations afin d’offrir toujours plus de bulles et de mousse sur notre corps, cela pour répondre aux souhaits (caprices?) du consommateur sous sa douche.

Des formulations, aux composants pas toujours des plus recommandés d’un de point de vue dermatologique.

 

composition gel douche

Bien entendu les concentrations sont faibles dans un produit vendu, et répondent à des normes sanitaires. Sauf que la multiplication à l’usage de ces liquides dans notre quotidien, font que ces concentrations se relèvent bien supérieures à la normale. Seul l’avenir, pourra nous dire les éventuelles conséquences de cet usage intensif sur l’homme ?

Ainsi, les consommateurs que nous sommes, attendons pour la plupart de trouver désormais des produits sains, naturels, et préservant aussi bien notre santé que l’environnement. Un défi immense pour notre société de consommation, une mondialisation toujours plus croissante, mais également en préservant notre porte-monnaie…

Compliqué !

Sachant qu’un gel douche basique que l’on trouvera en GMS, voire en para pharmacie à un prix de vente oscillant entre 2 et 5€. Alors qu’un gel douche Bio, et sans additifs pouvant se révéler nocifs, verra son prix se situé entre 8 et 12€.  Certes il reste l’alternative de revenir à « l’ancêtre » du gel douche, à savoir le bon et vieux savon.

Notons que d’un point de vue pratique, le gel douche semble plus simple, agréable à utiliser qu’un savon. Sauf qu’à l’usage un flacon de gel douche dure moins longtemps qu’un savon. Sachant, qu’un savon coûte beaucoup moins cher qu’un gel douche, se laver au savon est donc plus économique, tout en lavant aussi bien.Encore faut-il que celui-ce ne soit pas non plus purement industriel, et faire attention aux appellations trompeuses. Je pense au savon de Marseille, en ayant trop souvent que le nom sur l’étiquette…

Je ne fais le procès de personne. Utilisant moi-même certains cosmétiques et soins, dont je ne comprends absolument rien à la lecture de la composition (non, je n’ai pas étudié le latin) et comme je le disais plus haut, nous faudrait-il pas aller vers…

Un mode de consommation à revoir et vite ?

C’est l’ensemble de notre système de consommation qui DEVIENT urgent de refonder, nous nous sommes totalement échappés du vrai, du naturel, cela vers un besoin de surconsommation, de facilité, et dans un souci d’économie. Mais ne serait-il pas temps de se poser les bonnes questions ?

Que souhaitons-nous vraiment pour nous, mais également pour nos enfants, les générations futures ?

Nous reparlerons de produits sains, offrant une alternative viable. D’ailleurs si vous avez des recommandations à ce sujet? Je suis preneur !

Article étiqueté avec , ,

Commentaires

  1. natieak

    Bonjour
    On trouve de tout dans les gels douche comme dans tous les produits d’ailleurs. Le tout est de savoir lire les étiquettes. On a parfois de très belle surprise niveau compo dans les produits « sans marque » des grandes surfaces. A force de les lire, on finit par avoir l’oeil ^_^

  2. MamselleCat

    Je pourrais débattre des heures sur ce genre de sujet…
    J’essaie de bien consommer dans la vie de tous les jours, mais c’est pas évident. Là rien que pour les gels douches, si tu veux tu passes une heure dans le magasin à choisir. Idem pour les savons solides, ils contiennent quasiment tous du sodium tallowate (= de la graisse d’animal) et je me vois mal me laver avec le gras d’un vache ou d’un cochon. Quand j’ai commencé à m’y intéresser et que j’ai vu qu’il n’y a qu’une seule marque qui propose des savons sans tallowate (Dove et certains Vendôme) j’ai halluciné. Et le nombre de savons de marseille qui contiennent du tallowate, dont le fameux ‘Petit marseillais » qui n’a de marseillais que le nom…
    Bref, quand je trouve un produit qui me convient je le garde et je ne regarde plus ailleurs.
    Parce qu’entre les compos des cosmétiques et les compos des aliments que je déchiffre, laisse tomber le temps que je passe à faire mes courses…
    Je terminerais avec une constatation qui est valable pour tout ce que nous consommons: les choses les plus simples sont les meilleures.
    Des bisous

    • Romain-Paris

      Bien pour ca, que je suis fidèle à nombre des marques et produits. Et que ma ligne éditoriale à contrario de personnes (blogs) enchaînant les tests de produits, (sans réellement tester quoi que ce soit d’ailleurs), fait que je ne publie pas tous les quatre matins un article sur un gel douche comme je changerai de chemise.
      Je suis très attaché à Weleda, BecomBio et quelques autres, dont je reviens de temps en temps ici.
      Pour la graisse animale, comme je le disais plus haut, le problème étant qu’on en trouve également dans l’alimentaire (tout ce qui est gélifié). D’ailleurs le sujet prête de plus en plus à polémique, et pour une fois les histoires liées aux religions des uns et des autres, est une bonne chose dans le coeur du sujet :-)

  3. Xav

    Depuis que j’ai vu ce reportage TV, je n’achete plus les gels douches bas de gamme. Trop répugnants et surtout plus ou moins dangereux. Se laver est un plaisir et pas celui de se retrouver un jour avec une maladie de peau. Pour la gélatine de porc, idem c’est franchement répugnant.

    • Romain-Paris

      On trouvé néanmoins en grande surfaces, des produits convenables.
      En ce qui concerne, l’épaississant (la consistance), donc la gélatine de porc, il est sur que c’est vraiment répugnant. Surtout après avoir également vu un autre reportage à ce sujet. Et cela ne concerne pas que certains cosmétiques. Hélas.

  4. Claire Savel

    je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis ici , chez nous , nous avons des savons bio , mais aussi des gels douches (uniquement à cause du parfum attirant ) que nous utilisons peu car trop « chimiques » , merci à toi pour ce bel article !

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.