De la chute de cheveux à la calvitie… que faire ?

Véritable problème de société, d’esthétisme (bien que), la chute ou la perte de cheveux peuvent toucher n’importe qui et dès le plus jeune âge (il n’est pas rare, que dès la puberté, la perte s’amorce). Naturellement, la perte de cheveux va toucher plus aisément les hommes, mais les femmes ne sont pas épargnées. De la chute de cheveux à la calvitie… deux problèmes distincts. Quand s’inquiéter, quelles sont les causes, quelles solutions ?

De la chute de cheveux, à la calvitie.

Tout le monde, moi comme vous, perdons des cheveux. En moyenne une centaine par jour. Rien d’inquiétant, c’est le cycle naturel. Le cheveu ayant une durée de vie limitée (2 à 6 ans), il finira par tomber. Mais il sera remplacé. Tout en sachant que, nous avons sur nos crânes, entre 100 000 et 150 000 cheveux. Donc rien d’alarmant concernant cette perte quotidienne d’une centaine de cheveux.

Des périodes sont plus propices à la perte de cheveux, l’automne, comme le printemps ne sont pas favorables. Un peu comme la mue chez nos compagnons à poils. Encore une fois encore, rien d’inquiétant dans ce cas de figure.

Des facteurs liés à une maladie, aux traitements médicaux vont également engendrer une perte partielle à totale des cheveux. L’effet n’est pas irréversible dans la majorité des situations, puisque à l’arrêt du traitement, la pousse des cheveux reprendra.

Les premiers signes pouvant amener à s’inquiéter ?

Dès lors qu’au petit matin, lors de la douche, le bac se retrouve rempli de cheveux, qu’ils sont présents sur la taie d’oreiller, en nombre sur la brosse, ou qu’ils viennent à tomber dès lors que vous passeriez la main dans vos cheveux ? Il devient nécessaire de s’interroger, et de chercher à comprendre les causes de cette perte en densité.


Vidéo : Dédramatiser la chute des cheveux...

Des facteurs liés à la fatigue, le stress, une mauvaise hygiène de vie et alimentaire (carence en vitamines B6, ZINC, Potassium, Magnésium), un souci hormonal, peuvent et sont responsables de la perte de cheveux et pouvant engendrer un début de calvitie, voire conduire à une calvitie totale.

Le facteur héréditaire est également déterminant. Un parent qui avait une calvitie totale ou partielle, imposera que l’enfant hérite des gênes conduisant à la calvitie. Bien que le facteur génétique, avec la prise en compte de l’ADN du père, comme de la mère, puisse infirmer ce processus, ou l’atténuer.

Les conditions environnementales (pollution) peuvent également jouer. 

Il est nécessaire également de prendre soin de son cuir chevelu (la « Terre » de nos cheveux). Une base saine, et propre, nourrira mieux les cheveux qui seront alors sains et en bonne santé. Un lavage régulier, avec un shampooing adapté (et on favorisera un produit sans additifs, le plus naturel possible).


Les différentes formes de calvitie chez l'homme
Les différentes formes de calvitie chez l’homme

Que faire face à la perte de cheveux et prévenir la calvitie ?

Outre prendre soin de ses cheveux, d’apposer des masque nourrissants, de prendre soin de son cuir de chevelu (massage, crème afin d’irriguer le cuir chevelu). Il est possible, dans les cas les plus bénins, d’utiliser des lotions qui permettront de solutionner le problème. Dans tous les cas, mieux vaut prendre l’avis d’un spécialiste. Le coiffeur pourra apporter des conseils de base, même si c’est un professionnel du cheveu, il n’en reste pas moins que c’est un marchand et qu’il favorisera la vente de produits disponibles dans son salon. Vous pouvez prendre également conseil en pharmacie, para-pharmacie. Mais, dès lors que la chute s’accentue, se généralise, persiste sur la durée… il deviendra nécessaire de se tourner vers un médecin (déjà en parler à votre généraliste), puis consulter un dermatologue.

4 français sur 5 déclarent avoir des problèmes capillaires

A 80%, ce problème concerne les hommes. Les femmes sont près de 2 millions à être concernées en France par la perte de cheveux.

Comme expliqué peu avant, il existe des lotions, shampooings qui vont permettre de lutter contre cette perte, mais ils ne vont que l’atténuer sur la durée. Prendre également en compte que la chute des cheveux liée à un traumatisme (stress, fatigue, traitement médical, accouchement, opération médicale…) sera temporaire (il faut compter de 3 mois à 1 an pour retrouver une chevelure normale). Pour ce premier cas, une bonne hygiène de vie, et des compléments alimentaires pour pallier aux carences, suffiront à rétablir une chevelure abondante.

Vidéo, que faire si on perd ses cheveux ?


La calvitie est, elle irréversible. Les cheveux perdus ne repousseront pas et à terme le crâne se dégarnira partiellement (recul frontal, zone des golfs), à totalement (crâne lisse).  La calvitie touche comme on l’a vu, majoritairement les hommes, cela peut commencer à l’adolescence dans les cas extrêmes, puis il devient de plus en plus fréquent que dès la trentaine nombre d’hommes soient chauves. Tout en sachant que la calvitie n’a pas d’âge et peut toucher finalement tout le monde, même si le facteur génétique est déterminant dans la majorité des cas.

Que faire contre la calvitie ?

Avant tout, ne vous fiez pas aux promesses relayées sur internet, via certaines publicités, vantant les mérites de « cures » afin de faire repousser des cheveux. Pour une personne exposée à la calvitie (je parle bien de calvitie, et non pas de la perte de cheveux). Bref, si une zone du crâne se trouve dégarnie ou totalement… malheureusement aucune lotion ne sera l’élixir miracle.

Accepter, et là cela dépendra de la personne, la calvitie. Elle a également son charme. Nombre d’hommes s’acceptent ainsi, et savent en jouer, charmer, plaire et se plaire. Pour d’autres, cela va être un drame. Solution la plus simple ? Porter une perruque… facile à écrire, mais pas évident sur la durée. Autant, mettre une prothèse (tel est, le mot définissant ce type d’accessoire), lors d’un traitement médical impliquant une chute totale des cheveux, sera approprié. Dans le cas d’une calvitie totale ou partielle, cela sera moins évident sur une vie entière.

Les solutions chirurgicales.

La greffe de cheveux tend à se démocratiser, et est peut être perçue comme la solution miracle tant attendue. Une intervention néanmoins coûteuse financièrement et ne bénéficiant aucunement d’une prise en charge par l’assurance maladie ou les complémentaires santés (sauf spécificités de certains contrats)… s’agissant d’une intervention purement esthétique (sauf dans les cas liés à un accident). Il faut compter de 4000 à 8000 euros pour une greffe des cheveux. L’intervention se pratique en clinique par un médecin chirurgien plasticien. Il s’agit d’un travail précis, méticuleux et très long (jusqu’à 8 heures d’intervention).

L’implant capillaire consiste en un acte chirurgical réalisé sous anesthésie locale, en ambulatoire. Les résultats se feront visibles au bout de trois mois et totalement au bout d’une année. Il s’agit d’un acte chirurgical, il n’en reste pas moins que certaines complications restent toujours possibles. Il convient de se tourner vers des professionnels et des établissements reconnus. Je ne me permettrai pas ici de recommander un quelconque professionnel ou une clinique. Le mieux étant de se tourner vers votre médecin, ou dermatologue. Seuls eux seront les plus aptes à déterminer la solution la plus adaptée à votre situation, ainsi qu’à vous orienter vers un professionnel (médecin) ayant la confiance de ses pairs et une expertise avérée dans son domaine.

Les problèmes capillaires, qu’ils soient bénins ou beaucoup plus complexes, se rencontrent tout au long de la vie. Ils peuvent se traiter facilement par des soins appropriés et réguliers, par une intervention en milieu chirurgical pour les cas plus complexes… ou plus simplement apprendre à s’accepter ainsi. Le regard des autres peut être gênant, mais il convient de s’en détacher. Facile à écrire, me direz-vous ? Certainement, mais l’expérience de la vie me l’a appris, sur d’autres sujets, d’autres détails. Vous verrez cela n’est pas si compliqué que cela. A bon entendeur.

Article étiqueté avec , , , , , , , ,

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.